pokemon go

Pokemon Go : Des pigeons, des rats, et encore des pigeons

43_pokemon01 43_pokemon02 43_pokemon03

Pokemon Go fonctionne non seulement en fonction de la densité de population, mais aussi en fonction du terrain (je crois que tout le monde s’en est rendu compte), forêts, lacs, rivières, ville, montagne, chaud, froid, etc. Ce qui explique pourquoi on trouve plein de Bulbizars au jardin des plantes (coucou ceux qui ont suivi la chasse aux Bulbizar sur snapchat !), et des magicarpes au bord de la Creuse, ou des quais de Seine, pour les parisiens.

Y a-t-il un Leviator sur le Mekong ? Un Poissirène dans la mer Égée ? Un M. Mime place du Tertre et un Lippoutou au Queen ?

Plus sérieusement, à Paris, à part certains lieux privilégiés comme ceux cités plus haut (ajoutez la vilette et les buttes chaumont), il n’y a que des Roucool, des Ratata et des Nosferati ! C’est comme ça que Nintendo voit la Ville Lumière ? Des pigeons, des rats, et encore des pigeons ???

Vous savez quoi ? Je crois qu’ils ont raison en plus…

(oui, je parle encore Pokémon Go alors que j’y joue même pas. Vous aussi, vous avez un conjoint qui joue au resto, dans le taxi et au lit ? Vous trouverez une oreille attentive ici. Vous voulez partager vos bon coins dans votre ville ? Profitez-en aussi ! —là je veux bien des plans à Nantes, Metz et Saint Etienne).

appel_com2

Chasseurs de nuit

36_pokemon01 36_pokemon02 36_pokemon03

Vous aussi vous êtes devenu un chasseur de nuit, de jour, de n’importe où, de Paris ou des vacances, puis un dresseur avisé ? Je n’ai pas succombé à Pokemon Go pour des questions techniques (téléphone saturé, ahah) et chronophages, mais j’adore le concept. Le fait qu’un tas de monde se mette à parcourir des kilomètres et se parler dans la rue est génial ! Pourtant, je ne suis pas génération pokemon, ni jeux vidéo en général, mais c’est d’une drôlerie tout à ait rafraichissante en ces temps moroses.

J’aime aussi le fait qu’un tas de monde se mette à y jouer, même des non gamers. Le passage à l’application fait d’un coup découvrir tout un monde à un public inhabituel.

Et vous, pro ou anti Pokemon en réalité augmentée ? Vous aussi vous gardez vos plaisirs ludiques dans votre vie d’adulte ? Gamer ou anti écrans ?

Moi en tout cas je sens que je vais être la seule à ne pas chasser pendant encore un moment ^^

appel_com2

%d blogueurs aiment cette page :