indépendant

RSI, RAM, CPAM : quand c’est la santé qui aura ma peau

Il fallait que ça arrive, le RSI a encore fait des siennes (enfin, la RAM, mais elle n’a pas encore atteint la notoriété du RSI, donc je raccourcis pour les néophytes). Vous vous souvenez de mes misères administratives (les médicales, parce que je n’ai jamais résolu mon problème de RSA) ?
Eh bien hier, je vais à la pharmacie commander mon médicament en toute innocence…

42_rsi01 42_rsi02 42_rsi03 42_rsi04 42_rsi05

J’entame donc une longue et triste campagne de harcèlement du RSI, de la RAM (même si les agents d’accueil sont toujours adorables avec moi), de l’État qui laisse tomber ses malades incurables. Vous pouvez m’accompagner, si vous le souhaitez, d’abord sur twitter, puis / ou relayer sur le média de votre choix pour mettre en avant le fait que les caisses d’assurance maladie, toutes utiles soient-elles (attention, je suis POUR le système de solidarité français et POUR l’assurance maladie qui sont des acquis sociaux hautement important à mes yeux. Je déteste juste la façon dont l’administration à la française a le don de compliquer à l’extrême les choses simples) ne préviennent plus les assurés de la fin de leur prise en charge, malgré les traitements à plusieurs centaines ou milliers d’euros sur lesquels ils ne peuvent se permettre de faire l’impasse.

Bref, vous comprendrez ma colère et mon dénuement face à l’incohérence d’une administration dépassée et de plus en plus vide de sens, voire de sens commun (c’est pire).

 

PS : j’ai fait de nombreuses démarches depuis hier pour tenter de résoudre ce souci au plus vite. Et histoire de prévenir les éventuels commentaires qui voudront m’apprendre la vie, et ceux qui ne connaissent vraiment pas ce type de procédure : oui, il est écrit sur la demande de protocole la date limite de celui-ci. En revanche, vous vous souvenez de ce genre de choses, vous, des années plus tard ? Un courrier, c’est vraiment pas de trop.

appel_com2

Location à Paris : L’enfer de l’entrepreneur

à Paris ou en région parisienne, louer est un véritable enfer pour ceux qui n’ont pas de CDI. Un comble lorsque ce type de contrat est mené tant bien que mal à disparaitre, mais je ne parlerai pas politique ici. Enfin, pas aujourd’hui ! Bref, je suis entrepreneuse, et ça fait fuir les proprios, malgré le travail de mon mari ! Bienvenue dans le monde qui marche sur la tête !

Après avoir été sans domicile fixe pendant un an et demi (oui oui ! J’en parlerai d’ailleurs sûrement prochainement), nous avons enfin trouvé un tout petit appartement, mais un vrai, avec de la pierre, un toit, et toit. Et même une baignoire. Mais pour signer le bail, c’est le parcours du combattant.

31_Proprio01 31_Proprio02 31_Proprio03

Bail à signer fin de semaine, croisez les doigts pour que tout se passe bien ! 😀

appel_com2

Être une geekette

Aujourd’hui je parle boulot et ce n’est pas vraiment une parenthèse puisque mon travail a une énorme importance dans ma vie. Je fais un métier que j’aime. Je suis graphiste et illustratrice, j’ai deux blog et suis chroniqueuse sur un troisième, j’ai aussi monté une société avec mon mari et des amis qui n’a rien à voir avec tout ça, mais dont je crée l’identité graphique et la fait évoluer chaque jour.

C’est de ça qu’on va parler aujourd’hui. De notre jolie boite de gastronomie geek : Gastronogeek. Encore une histoire de passion, donc, entre la cuisine et les univers geek.
Parce qu’on participe ce week end à Paris Comics Expo.

18_PCE

Geeks et geekettes, si vous ne connaissez pas Paris Comics Expo, courrez acheter des tickets d’entrée, parce que c’est actuellement une des conventions des plus intéressantes autour du comics et des cultures de l’imaginaire.
C’est familial, à taille humaine, et elle propose un contenu approprié et très qualitatif ! Je précise que je ne suis pas payée pour faire de la pub, hein, j’aime juste cette convention ! Elle a été parasitée en 2015 par Comic con et renait de ses cendres tel le phœnix ^^

Donc du 15 au 17 avril, je serai avec l’équipe de Gastronogeek à Paris Comics Expo au parc floral de paris, avec 4 foodtrucks et un bar « Cantina ». Je suis super fière que nous soyons arrivés jusqu’à ce stade, et c’est tellement prometteur pour la suite ! J’ai hâte de voir l’accueil et le retour des visiteurs, je vais passer un week end un peu fou et complètement fatiguant, et j’espère apporter de bonnes nouvelles ici après.

Bref, Pendant le salon nous seront sur le stand de Hachette Heroes à partir de 15h30 pour signer et dessiner les livres Gastronogeek et le Livre des Potions (regardez, ils sont dans la colonne de droite).

Et tout le week end bien entendu je raconterai tout ça sur snapchat ! Donc rendez-vous sur snapchat si vous ne pouvez pas venir, ça va être sympa 😀 Souvenez, vous, mon pseudo :

nom_snapc

Vous aussi vous êtes un geek / une geekette ? C’est quoi votre convention préférée ? C’est quoi votre univers préféré ?

appel_com2

Comment avoir un look de bonnasse en travaillant à la maison

Au moment où je m’apprête à dessiner mon premier look sur mon blog sauvage (vous pouvez suivre sur snapchat, pour rappel > beren_illustree), je me rend compte de la double vie que je mène avec mon travail à la maison (oui, oui, je suis freelance, ces SDF de l’emploi). J’ai tellement peu d’occasion de sortir de chez moi (surtout pendant les grosses périodes de bouclage comme j’ai eu cette semaine), que j’adore m’apprêter pour sortir.

Mais à la maison, c’est une autre histoire. Mon dieu, voyez cette dégaine !!

16_BOUYA

Voilà, ça c’est ma dégaine du matin. Je me lève le plus tôt possible, dans l’idéal pour commencer à bosser à 8h (je suis plus efficace le matin), même si ces temps ci je commence plutôt à 9h, et je bosse donc toute la matinée en pyjama ! Bouya !!

Vous aussi vous avez une double vie ? Genre semaine / week end ? Journée / soirée ? Jamais vous n’oseriez montrer votre moi-secret ?

appel_com2

Pendant ce temps à Vera Cruz…

13_RSA01 13_RSA02

RSA ne rime cependant toujours pas avec Aleluhia puisque la fonctionnaire qui m’a appelée m’a demandé de lui renvoyer des documents suite à son mail… qu’elle ne m’a toujours pas envoyé. Attention suspense. Suis-je repartie pour 8 mois de démarches vaines et fatigantes auprès du service public ?

RSA, allocation chômage, allocations familliales, vous avez été en grande difficulté et l’administration française vous a ignoré durant de longs mois ? Pendant combien de temps ? (mes 8 mois —et ce n’est donc pas encore fini— sont à battre !)

appel_com

%d blogueurs aiment cette page :