43_pokemon01 43_pokemon02 43_pokemon03

Pokemon Go fonctionne non seulement en fonction de la densité de population, mais aussi en fonction du terrain (je crois que tout le monde s’en est rendu compte), forêts, lacs, rivières, ville, montagne, chaud, froid, etc. Ce qui explique pourquoi on trouve plein de Bulbizars au jardin des plantes (coucou ceux qui ont suivi la chasse aux Bulbizar sur snapchat !), et des magicarpes au bord de la Creuse, ou des quais de Seine, pour les parisiens.

Y a-t-il un Leviator sur le Mekong ? Un Poissirène dans la mer Égée ? Un M. Mime place du Tertre et un Lippoutou au Queen ?

Plus sérieusement, à Paris, à part certains lieux privilégiés comme ceux cités plus haut (ajoutez la vilette et les buttes chaumont), il n’y a que des Roucool, des Ratata et des Nosferati ! C’est comme ça que Nintendo voit la Ville Lumière ? Des pigeons, des rats, et encore des pigeons ???

Vous savez quoi ? Je crois qu’ils ont raison en plus…

(oui, je parle encore Pokémon Go alors que j’y joue même pas. Vous aussi, vous avez un conjoint qui joue au resto, dans le taxi et au lit ? Vous trouverez une oreille attentive ici. Vous voulez partager vos bon coins dans votre ville ? Profitez-en aussi ! —là je veux bien des plans à Nantes, Metz et Saint Etienne).

appel_com2

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *